Les amateurs de sirop d’érable peuvent continuer à apprécier les plaisirs associés à la consommation de leur produit national sachant qu’ils font un meilleur choix pour la santé. Les conclusions d’une nouvelle étude, présentée à Québec dans le cadre du 7e congrès scientifique de la Société Internationale de Nutrigénétique et de Nutrigénomique, ont permis d’établir un lien favorable du sirop d’érable sur la santé métabolique.

L’étude in vivo, réalisée par l’équipe de Dr André Marette, Ph. D, de l’Université Laval, visait à comparer l’indice glycémique du sirop d’érable avec celui d’autres agents sucrants – dont le sirop de riz brun, le sirop de maïs, le sirop d’agave, le miel, la mélasse et une solution de référence (dextrose) – chez l’animal sain. « Dans le cadre de cette étude comparative, nous avons constaté une faible réponse glycémique du sirop d’érable pur à 100 %, ce qui, d’un point de vue métabolique, serait avantageux. En effet, une montée de la glycémie plus élevée occasionne une plus forte demande d’insuline et contribue ainsi au phénomène de fatigue pancréatique menant à l’accélération du développement du diabète de type 2, souligne Dr Marette. Le développement du diabète de type 2 pourrait ainsi être limité à long terme, car les fonctions pancréatiques sont protégées, résultat d’une faible réponse pancréatique de l’érable par rapport à d’autres agents sucrants. »

(…)

Le sirop d’érable contient notamment une importante quantité de phyto-hormones de la famille de l’acide abscissique (ABA), une molécule dont les effets seraient bénéfiques contre le développement de la résistance à l’insuline. De plus, une récente analyse démontre que la quantité de polyphénols retrouvée dans le sirop d’érable est environ cinq fois supérieure à celle mesurée dans le miel, le sirop de riz brun et le sirop de maïs, et plus de 400 fois supérieure à celle détectée dans le sirop d’agave. Différentes études1 ont proposé que la consommation régulière de polyphénols pourrait exercer des effets bénéfiques, entre autres, sur la santé métabolique.


Pour en savoir plus consultez le communiqué de presse complet.