Au cours des prochains jours, plus de 100 Québécois franchiront l’Atlantique avec un seul objectif en tête : faire découvrir les produits de l’érable et du terroir québécois aux consommateurs français et belges ! C’est la mission que leur a confié La Petite Cabane à sucre de Québec, une entreprise canadienne reconnue comme la référence en Europe dans le créneau de la commercialisation des délices issus de l’érable à sucre.

Paris, Bruxelles, Liège et Bordeaux ne sont que quelques-unes des 30 villes qui accueilleront les délégations toutes québécoises de La Petite Cabane à sucre alors que les marchés de Noël battront leur plein. « Forts de notre popularité croissante, nous doublons le nombre d’événements où nous seront présents cet automne par rapport à l’an dernier », précise Mario Fortier, fondateur de l’entreprise. La marque de commerce de l’organisation : un accueil chaleureux et festif, une fine connaissance des produits haut de gamme inspirés de la gastronomie canadienne et une générosité sans bornes lorsque vient le temps de partager avec les curieux tout ce qui rend la culture du Québec fascinante et unique en son genre.

Le Québec à sa pleine mesure

Aux stands de La Petite Cabane à sucre, outre les produits de l’érable, les visiteurs ont droit à une incursion aussi originale que savoureuse dans l’univers gastronomique et culturel de la Belle Province : poutine, cranberries, caribou chaud, bières artisanales, vêtements traditionnels à carreaux et parties de tire improvisées ne sont que quelques-unes des primeurs qui attendent les amateurs de plaisirs gourmands et de trouvailles au parfum d’ailleurs.  Fidèle année après année, la clientèle de l’entreprise peut faire le plein de gourmandises en tout temps grâce à la boutique en ligne Le Bon Sirop d’érable (www.lebonsiropderable.com). « L’engouement des Européens à l’égard des produits de qualité supérieure provenant directement de l’artisan est palpable, et nous sommes fiers de répondre à cet appel avec toute l’authenticité qui nous caractérise », de conclure Mario Fortier.